Pourquoi l’Iran doit il se doter de la bombe nucléaire ?

6 November 2012

OTHERS

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi l’Iran doit il se doter de la bombe nucléaire ? Selon Kenneth Waltz. Et sa respective critique par Colin H. Khal, apparu dans le « Foreign affairs » sept octobre 2012.

 

Waltz nous énonce que la bombe nucléaire est un facteur stabilisateur dans les relations internationales. C’est la raison même pour la quelle il plaide pour un Iran nucléaire, qui emmènera une stabilité dans la région. Mais cela ne veut pas dire que le nucléaire va éradiquer tous types de conflits, mais en tout cas il nous évitera des conflits majeurs comme l’Histoire nous le démontre. Il faut rappeler que Waltz est le fondateur du Néo Réalisme, théorie qui se veut surtout positive.

Les deux auteurs sont d’accord sur le fait que le régime théocrate iranien est fondamentalement rationnel en dépit de leur rhétorique islamique fondamentaliste.

Critique par Khal ;

Il n’est pas d’accord avec le fait que l’Iran nucléarise  sera un facteur stabilisateur dans la région. Car, comme nous le savons le régime iranien soutient le terrorisme international, notamment le Hezbollah. Donc, rien n’empêche un transfère du nucléaire vers ses groupes terroristes. En effet, les objectives du nucléaire iranien ne sont pas défensives mais plutôt offensives. De plus le régime des Ayatollahs bénéficiera d’une impunité international en raison du soutient du terrorisme, ou de l’utilisation des armes biologiques ou encore le blocage du détroit d’Ormuz.

L’auteur nous explique le « paradoxe stabilisateur – déstabilisateur » qui comporte le facteur nucléaire. Car si la bombe évite les guerres entre les Etats détenteurs de l’arme, mais cela n’empêche pas des conflits indirects ou des conflits directs entre eux. Les exemples sont les suivants : l’union soviétique et son feu vert pour attaquer la Corée du Sud, ensuite en 1969 entre la Chine de Mao et les Soviets et finalement en 1998 l’Inde et le Pakistan.

Un point qui résulte très intéressant est le fait que des scientifiques politique démontre que les nouveaux Etats nucléarise ont tendance à créer des crises dans le moment, notamment en 1962 entres les Etats Unis et l’Union Soviétique pendant la crise des missiles à Cuba, ce qui aurait pu finir en guerre nucléaire. Et d’un autre coté les Etats qui ont la bombe sont multiplicateurs des conflits a petit échelle.

 

La réponse de Kenneth Waltz :

Il réplique qu’un Iran nucléarisé aura comme conséquence un changement d’attitude à l’égard de la scène international. En effet les Etats détenteurs de matière atomique sont suivies par toute la communauté international ce qui créer une responsabilité du control de leur arsenal militaire.

Effectivement le facteur nucléaire évite les grands conflits mais n’empêche pas les conflits mineurs. Donc, la question de Waltz, est de savoir si le soutient des réseaux terroristes ou d’une diplomatie agressive de l’Iran contre l’occident ne valent  pas t elle  la paix et la stabilité dans la région ?

 

 

 

 

 

Deterred: discourage (someone) from doing something, typically by instilling doubt or fear of the consequences

 

Retaliate: make an attack or assault in return for a similar attack

 

 

 

JETV

Subscribe

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

réflexions sur le management |
Kategreen |
Brucedon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chauffage et radiateur Orléans
| Parlons de la Guinée
| Abby1